" />
mercredi 27 mai 2009

Kwaïdan de Masaki Kobayashi

Adaptation des récits de Lafcadio Hearn, poète irlandais qui vécut au Japon, Kwaidan est un film fantastique qui présente quatre contes fantastico-horrifiques. Les cheveux noirs: Un samouraï ambitieux abandonne son épouse pour se remarier avec la fille d'un grand dignitaire. Pris de remords, il retourne un jour chez sa première femme, en pleine nuit... La femme des neiges: Deux bûcheront surpris par une tempête de neige, passent la nuit dans un refuge. Apparaît alors un femme terrifiante qui tue l'un des deux... [Lire la suite]
Posté par Eilathan29 à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 25 mai 2009

Les Tontons flingueurs: la scène de la cuisine

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Arial Unicode MS"; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:128; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1 -369098753 63 0 4129279 0;} @font-face {font-family:"Trebuchet MS"; panose-1:2 11 6 3 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0... [Lire la suite]
Posté par Eilathan29 à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 24 mai 2009

Sword of Doom

Le sabre est l'âme. L'étude du sabre c'est l'étude de l'âme. Âme perverse...sabre pervers... (Shimada)
Posté par Eilathan29 à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 24 mai 2009

Petit conte zen... Au Japon, un moine fut jeté par sept fois en prison. A chaque libération il recommençait à voler, puis se faisait arrêter; ainsi pouvait-il enseigner aux prisonniers, qui reçurent tous l'ordination de moine. Le grand moine, du nom de Shinhyo, continua ainsi son jeu, jusqu'à ce que les gardiens, émus et troublés, relâchassent les prisonniers et leur maître. Celui qui donne un enseignement véritable doit comprendre l'esprit de l'autre.   
Posté par Eilathan29 à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 23 mai 2009

Brignogan phare

Éphémères et circonvolutions...
Posté par Eilathan29 à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 21 mai 2009

Mon jardin est une prairie sauvage où folâtrent lascivement graminées pensives, bleuets bourdonnants et boutons gorgés de soleil...
Posté par Eilathan29 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 21 mai 2009

Heroes

I I will be king And you You will be queen Though nothing will Drive them away We can beat them Just for one day We can be Heroes Just for one day And you You can be mean And I I'll drink all the time 'Cause we're lovers And that is a fact Yes we're lovers And that is that Though nothing Will keep us together We could steal time Just for one day We can be Heroes For ever and ever What d'you say I I wish you could swim Like the dolphins Like dolphins can swim Though nothing Will keep us... [Lire la suite]
Posté par Eilathan29 à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 19 mai 2009

Printemps, été, automne, hiver... et printemps

Presque tout le neuvième film de Kim Ki-Duk, Printemps, Été, Automne, Hiver... et Printemps se déroule dans un monastère flottant sur un lac bordé d’arbres pittoresques et de montagnes escarpées. Dans cet oasis de dépouillement et de sérénité, il nous entraîne au cœur d’un voyage initiatique qui nous envoûtera par sa beauté contemplative et la profondeur de son propos. Cinq saisons se déroulent et avec elles l'expérience initiatique d'un jeune moine zen. Il va connaître tout à tour la cruauté, l'amour, la jalousie, la... [Lire la suite]
Posté par Eilathan29 à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 15 mai 2009

Grand Corps Malade - Education Nationale

Un très beau texte qui devait être dit... qui devrait être entendu ! 
Posté par Eilathan29 à 20:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 15 mai 2009

Morihiro Saito Sensei

Morihiro Saitō commença l'étude de l'Aikido sous la direction de son fondateur,Morihei Ueshiba à iwana en 1946, après avoir pratiqué le kendo, le judo et le karaté.   Morihiro Saitō était Uchi deshi (élève résidant en permanence au dojo) et il resta auprès du fondateur Morihei Ueshiba de 1946 jusqu'à sa mort en 1969.   Durant cette période, Ueshiba lui délégua certains cours au dōjō d' Iwana', lors de ses absences et parfois même en sa présence. Peu de temps avant sa mort, Ueshiba confia à Morihiro Saitō sa ... [Lire la suite]
Posté par Eilathan29 à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]